Info Cellulite

accueil

comprendre

les armes

les solutions

les professionnels

XS NATURAL

Les armes du quotidien : l'hygiène de vie

  • Bien manger

    • Ce qu'il faut savoir

    • Les bases de la nutrition

      Comprendre les besoins de l'organisme et les modes d'assimilation de ces différents éléments est un premier pas vers une alimentation saine et raisonnée. Les nutritionnistes apportent des éclairages précieux sur les quantités et les proportions dans lesquelles ces différents nutriments doivent se combiner.

      Les glucides : des sucres indispensables

      Les glucides servent de carburant aux muscles. Ils constituent surtout l'unique source d'énergie du cerveau. Il faut distinguer les sucres simples (présents dans les sodas et les gâteaux..) des sucres complexes qui se trouvent dans les pâtes, le riz ou encore les pommes de terre. Les fibres sont des sucres complexes non digestibles qui jouent un rôle important dans l'action mécanique de la digestion.

      Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) préconise que les glucides participent pour 50% d'une alimentation équilibrée. Ces 50% sont bien sûr à chercher du côté des sucres complexes (amidons et fibres) à travers notamment les céréales complètes et les légumes secs.

      Les lipides : les graisses utiles

      Les lipides interviennent au niveau de la structure des membranes cellulaires dont les neurones et sont garants du bon fonctionnement des différents organes. Il s'agit des nutriments les plus énergétiques. S'ils ne sont pas évacués par l'activité, ils se stockeront dans le tissu adipeux. D'où l'intérêt de les consommer durant la journée plutôt que le soir.

      Toujours selon le PNSS, les lipides devraient participer aux alentours de 35% des apports nutritifs. Les graisses ne sont pas à bannir mais à sélectionner selon le type d'acide gras qu'elles contiennent.

      Les protéines

      Considérés comme les « briques » de l'organisme, les acides aminés contenus dans les protéines servent de base à la construction des propres protéines de l'organisme et interviennent donc à tous les niveaux, des muscles aux ongles en passant par les différents organes. Si l'organisme est capable de synthétiser certains acides aminés, il en est qu'il doit absolument puiser dans l'alimentation. On les trouve dans les viandes mais aussi dans les céréales et les légumineuses. Les végétariens parviennent à équilibrer leur apports grâce à la combinaison de ces dernières. Le PNSS préconise un apport protéinique d'un minimum de 15% de l'apport total. Cette proportion doit être augmentée pour les sportifs.

      Le principe des régimes hyper-protéinés repose sur la thermogenèse c'est à dire la dépense d'énergie nécessaire à l'assimilation des aliments. Les protéines sont championnes en ce domaine : environ 20% des calories qu'elles apportent sont brûlées dans les heures qui suivent le repas.

      Vitamines et minéraux

      Ces substances bien que nécessaires en petite quantité (d'où l'appellation d'oligo-éléments) sont indispensables au bon fonctionnement et à la croissance de l'organisme. Elles ne sont pas stockées. Un apport régulier est donc nécessaire. Une raison de plus de manger des produits frais et variés !

      Programme Nationale Nutrition Santé (PNNS)

      Repères nutritionnels : www.mangerbouger.fr/pnns/repere/repere.php

      RETOUR

    • Quand un régime s'impose


  • Bouger

  • Prendre soin de soi

info-cellulite.noname.fr


HAUT de PAGE